M is for moovie

Triple Alliance. Triple Réjouissance.

 

 

 » – J’adore cette odeur ! C’est quoi ?

   – C’est ce que je sens quand je transpire… »

tr

Voici,  Triple Alliance, ou l’un de ces archétypes américains que l’on aime tant.


Synopsis :

Carly vit  une histoire pleine de passion avec son nouveau petit ami Marc mais,   lorsqu’elle rencontre accidentellement sa femme Kate, il se révèle être un imposteur. Partageant la haine du même homme avec Kate, Carly se prend étrangement d’affection pour elle et leur improbable amitié va se renforcer encore un peu plus lorsqu’elles découvrent que Marc les trompe toutes les deux avec une jeune blonde pulpeuse, Amber. Trompées et humiliées, les trois femmes vont s’allier et mettre au point un plan malicieux et impitoyable pour se venger.


Ce sont donc sur d’amusantes entrefaites que nous retrouvons le très célèbre Nick  Cassavetes réalisateur du très touchant Jonh Q (2002) ou encore  le très romantique N’oublie jamais (2004).

 Mais à l’encontre de N’oublie jamais , Triple alliance se classe  dans  la catégorie des comédies typiques américaines comportant toutes les particularités et les stéréotypes attendus. De « la blonde plantureuse » au « prince pas si charmant que ça » en passant par des relations amicales/amoureuses improbables ,  rien n’est épargné !

Tandis que certains vous diront « Il y  en a assez de ce genre de film », « Ces comédies ne sont  là que pour gagner de l’argent », « Nick Cassavetes se perd ! », moi je vous demanderai « N’est-ce pas ce que l’on adore ? »….car si les cinémas continuent de ne nous faire offre de ces super(drôles)productions c’est bien parce que cela plaît, admettons-le !

Efficace et sans prise de tête, bien qu’ultraprévisible et conventionnelle,  Triple Alliance est un film que l’on se doit de voir s’il on veut se détendre et s’offrir une bonne séance d’entrainement pour les zygomatiques.

On y retrouve également en tête d’affiche le trio ultra rafraîchissant formé par les célèbres  Cameron Diaz (Carly, la femme fatale ) , Leslie Mann (Kate , la femme perdue) , Kate Upton (Ambre , la femme que tout le monde envie). Et tel une longue « pyjama partie » faites de confidences entre copines , de crêpages de chignons , de moments alcoolisés et « girlys » ainsi que de coup fourrés contre l’homme tant détesté   (joué par  Nikolak Coster-Waldau plus connu pour le rôle de  Jaimie Laniste  dans Games of Thrones )  , Triple Alliance est avant tout un film de filles !

Enfin , RIRES (incontrôlables) ET EVASION (au pays des moments et répliques cocasses) telle aurait été la devise de ce film si j’en avais été la productrice !

 TRIPLE+ALLIANCE+PHOTO1phpThumb_generated_thumbnailjpg1398278213000-AP-FILM-REVIEW-THE-OTHER-WOMAN-63729398-960x500

En bref, pourquoi aller voir ce film ? 

–          Parce que l’on ne veut pas se prendre la tête et que l’on veut juste se détendre.

–          Parce que l’on a aussi été trompé et qu’on veut dénicher des idées pour se venger (oui, vous êtes une psychopathe)

–          Parce qu’il y a le beau  Nikolaj Coster-Waldau et  la belle Cameron Diaz (raison plutôt futile me direz-vous)

–   Parce que l’on a aimé le film Jonh Tucker doit mourir qui , je l’avoue , est la version adolescente de Triple Alliance.

Mais pourquoi ne pas aller le voir ?

–          Parce que l’on déteste ces comédies hollywoodiennes et que l’on déteste cette sensation de déjà-vu

–          Parce que l’on est à la recherche d’un film plus profond.


Je donnerais donc la note de 7/10 à ce film qui m’a procuré des fous rires inimaginables et qui m’en procure encore lorsque j’y repense. Désormais j’attends avec impatience vos avis. Avant un prochain articles : des petites bises !


Publicités
M is for moovie

Merveilleusement maléfique !

 » Le mal fait partie de ce monde. La haine et la vengeance aussi. « 

film mal

 

 


Synopsis :

Touchante, surprenante,  voici l’histoire méconnue de  Maléfique, la  méchante sorcière  de la Belle au bois dormant !

Trahie par les hommes, déçue en amour une jeune femme au cœur pur jure de se venger et de protéger les terres qu’elle préside. C’est ainsi qu’au cours d’une grande bataille elle affronte le roi des hommes et  trouve en sa petite fille  Aurore,  qui vient de naitre, l’objet de sa vengeance et   place sur elle une malédiction irrévocable. À l’aube de ses seize ans, elle se piquera à un fuseau et tombera dans un sommeil semblable à la mort. Seul un baiser d’amour sincère la délivrera. Mais tandis qu’Aurore grandit, Maléfique se prend de plus en plus d’affection pour la jeune fille et réalise qu’elle pourrait bien  être la clé de la paix entre les deux royaumes mais aussi celle de son propre bonheur.


Encore un dimanche où vous ne trouvez rien à faire, que tout est fermée et que vous vous ennuyez terriblement. Et là, tout comme moi,  vous décidez d’aller au cinéma regardé le nouveau petit bijou signé Disney et vous en prenez plein  les yeux !

Le film Maléfique réalisé par Robert Stromberg (à savoir le réalisateur de Hunger Games ou encore Le Pirate des Caraïbes) est tout bonnement magique et ingénieux tout simplement parce que c’est une histoire de princesses, d’amour et  que l’on adore (ou pas).

A titre personnel, j’ai dû voir  pratiquement tous les films Disney du Roi Lion à Cars et ce sont pour moi des films piliers de notre enfance.  Malgré tout, j’étais un peu inquiète à propos de ce film parce que revisiter l’histoire du classique de 1959  était pour moi  tout bonnement impossible et infaisable ! Cependant l’histoire ne s’éloigne pas trop de l’originale et est très intéressante puisque cette fois ci on s’intéresse à la source de l’intrigue, c’est-à-dire à la méchante Maléfique. Ainsi on nous explique le pourquoi du comment du vieux conte : Pourquoi  a-t-elle jeté ce sort à Aurore ? Pourquoi ce sort et pas un autre ? Le film opère alors une  réelle rupture avec le conte traditionnel puisque l’histoire personnelle de la  sorcière Maléfique est complètement revisitée  et l’on découvre alors les raisons de sa méchanceté. On découvre   une Maléfique plus humaine que jamais avec de réels sentiment.  Et on peut donc dire que cette attendrissante histoire, bien  plus qu’une histoire d’amour et de princesses, nous apprends à ne pas rester sur nos jugements parfois trop hâtifs et à s’intéresser plus à ces personnes parfois étranges, méchantes que l’on est mené à rencontrer. Non, les personnes un peu méchantes ne l’on pas toujours été et oui, certaines fois il y a des choses que les ont poussés à l’être (attention je ne dis pas que tout le monde il  est beau et tout le monde il est gentil)

Au niveau des acteurs on peut dire que nous sommes gâtés puisque l’on retrouve la magnifique Angélina Jolie incarnant à la perfection la méchante sorcière sachant lui donner cette toute nouvelle profondeur et la très prometteuse Elle Fanning dans le rôle de l’insouciante princesse Aurore.

Niveau effets visuels la production n’a, là encore, pas lésiné sur les moyens puisque  de la belle petite prairie enchantée à la  forêt menaçante, les paysages sont tous  plus époustouflants les uns que les autres et les petits effets magiques sont magnifiques : du pur Disney ! En revanche, côté musique ce n’était pas tout à fait joyeux puisque seuls  des petits bruitages donnait le ton de différentes scènes.

msf_malef_cmi_stefan_v2

Malefique-les-fees_scalewidth_460

Malefique_scalewidth_460

Enfin on va voir ce film si/parce que :

– on est un enfant ou que l’on veut faire plaisir à son/sa petit(e) frère/sœur

– on est un fan inconditionnel de la magie Disney

– on a du temps libre surtout (logique)

– on s’est toujours questionné sur l’origine de l’intrigue

Mais on ne va pas voir ce film si :

– on déteste les films de princesses et la romance

– on n’a pas de temps libre (logique plutôt palpable me direz-vous)

–  on est un fervent défenseur des classiques


Je donnerais donc la note de 8.5/10 et le trophée de la meilleure réécriture à Maléfique , ce film qui a su insuffler une toute nouvelle dynamique au conte de notre enfance.

Maintenant à vous de me dire ce que vous en avez pensé ou si je vous ai donné envie de le voir. En attendant un prochain un article je vous envoie pleins de bisous !